Sans maître

Posted on

Au centre de Bucarest les chiens errants dans les rues ont disparus, mais celui-ci était là, posé près d’un chapiteau. C’était en fin de matinée. Le soir, il est reparti en clopinant sur 3 pattes, tout seul. Il se mêlait avec les passants, et si on n’y prenait pas garde, sa discrétion et son art de se “fondre dans le paysage”  laissait croire qu’il suivait ou accompagnait un humain. Il sait se faire oublier et devenir presque transparent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code